Comment parler de mon projet m’a permis de… trouver un lieu pour travailler

Temps estimé de lecture : 3 min

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous parle de l’importance de parler de son projet autour de soi ! En effet, quand on a une idée de création d’entreprise, on a tendance à ne pas vouloir en parler, notamment pour ne pas se faire piquer son idée. Grave erreur  😉 

Je vous ai fait une série d’articles pour vous expliquer tout ce que ça m’a apportée de parler de mon projet.

 

Nantes, me voilà !

Je me suis installée à Nantes il y a 3 mois. Ce projet, j’aurais pu le mener depuis n’importe où, puisque je ne cherche pas à avoir de clientèle dans une ville précise, mon projet étant sur le web. Mais voilà, je vivais depuis 7 ans vers Avignon et je ne m’y plaisais plus.

Après une rupture conventionnelle et un peu de repos, il était donc temps de changer de vie : à moi le dynamisme et l’état d’esprit nantais !

 

Travailler chez soi… Pas toujours évident

J’ai un peu cherché mes marques dans un premier temps, j’ai aussi essayé de travailler chez moi : je m’étais d’ailleurs aménagée un joli bureau pour ça ! Mais bon, il y a les adeptes du home office et les autres. Moi j’aime bien quand c’est ponctuel mais à plein temps, j’y suis juste totalement improductive. Et puis en plus quand on vient d’arriver dans une ville et que l’on vit seule, les soirées ne sont pas forcément toutes très animées. Alors c’était important pour moi de voir du monde dans la journée, d’être stimulée par l’énergie alentour.

 

Allez, je tente les espaces de coworking…

J’ai tenté les espaces de coworking, pour avoir un peu d’échanges et de vie autour de moi. Je n’en ai testé que deux donc c’est restrictif mais le premier était malheureusement un peu vide ce jour-là et le deuxième était un peu plus rempli mais les personnes présentes travaillaient déjà à deux, donc difficile d’échanger quand vous êtes seule au milieu de “work couples”.

 

Puis les bars  🙂

Je me suis renseignée sur les bars propices au travail. Bon je n’en ai essayé qu’un pour le moment et je ne m’y pas sentie super bien (oui, le ressenti et la façon dont on se sent dans un endroit est pour moi hyper importante !). Depuis, au hasard d’une balade avec un ami, j’en ai repéré un autre  🙂 

 

La solidarité entre entrepreneurs ou la découverte du « jeu à la nantaise »

Bref, j’ai fini par avoir un énorme coup de chance : soirée chez un ami, je discute avec un autre ami de mon projet, du fait que je cherche un peu mes marques et que le home office n’est pas évident pour moi. Lui a une société avec 2 associés et ils occupent des bureaux avec une autre partenaire. Et il s’avère que leurs bureaux sont grands pour eux et que je pourrai y trouver ma place. Il en parle bien sûr à ses associés avant de me donner une confirmation et là, bingo, je peux occuper les bureaux (gratuitement) avec eux !

J’avoue que ça me change la vie et que le cadre et les gens sont hyper sympa : ça fait beaucoup de bien de travailler dans ce genre d’ambiance. On travaille, on discute, on s’échange des idées, on rit. Bref, une vie de bureau vraiment cool.

Je ne le répèterai jamais assez mais on a souvent tendance quand on crée un projet à ne pas en parler autour de soi : pour ne pas se faire piquer son idée notamment. C’est vraiment dommage : ça vous coupe de plein d’opportunités et d’échanges très utiles pour la suite. Et puis entre avoir une idée et la mettre en oeuvre, il y a un monde donc n’ayez pas peur d’en parler.

 

Mise à jour quelques mois après…  🙂

Depuis, les associés de cette boite ont malheureusement dû clôturer leur entreprise et donc rendre les bureaux. Mais ça a été une période top et qui m’a permis de me lancer et de me motiver. Aujourd’hui, je travaille de chez moi, m’autorise parfois d’emmener mon ordinateur dans un parc (comme vous pouvez le voir sur la photo) ou il m’arrive également d’aller travailler chez un ami lui-même entrepreneur. Du coup, on discute de nos problématiques, on discute d’autres choses aussi et puis on travaille chacun dans notre coin et c’est top ! On se fait aussi des séances de travail dans des cafés avec plusieurs indépendants ou porteurs de projets que j’ai rencontré au fur et à mesure de mon parcours. Bref, pas vraiment de routine chez les porteurs de projet et c’est ça qui est stimulant 🙂

 

Autres articles dans la même thématique : 

Comment parler de mon projet m’a permis de… trouver des associés ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *