10 tips pour un bon pitch

Temps estimé de lecture : 2 min

 

Bonjour !

Vous le savez, la façon dont on présente son projet peut avoir un impact énorme sur notre auditoire, en positif… Comme en négatif. L’objectif du pitch est de donner envie d’en savoir plus, d’attiser la curiosité, de provoquer l’échange.

En parlant de provoquer l’échange… Une des premières fois où j’ai parlé de mon projet, c’était à deux amies très proches. Et l’une d’elles a eu des mots… Ouch, impactants dirons-nous 😉

J’en ai tiré trois leçons :

N°1

Parlez beaucoup de votre projet… Mais pas à tout le monde. Certaines personnes vont vous renvoyer leurs propres peurs à l’égard de l’entrepreneuriat et pourraient carrément vous faire douter

N°2

Commencez à pitcher devant des personnes avec lesquelles il n’y a pas d’enjeu, cela vous permettra d’affiner votre discours au fur et à mesure et d’être au top devant votre banquier ou vos clients ! Clairement, lors de ce premier pitch à mes amis, ma présentation n’était visiblement pas très claire… Ca a été une belle claque mais ça m’a aussi permis de progresser

N°3

Pitchez beaucoup ! Il faut à la fois que vous connaissiez votre pitch par coeur (chaque mot a son importance), mais aussi que vous paraissiez naturel(le) et spontané(e)

Voici maintenant d’autres astuces pour bien pitcher :

N°4

Faites comme Apple, utilisez le principe du Why – How – What lorsque vous pitchez. C’est à dire que :

  • Votre première partie doit parler du Pourquoi vous créez cette entreprise, ce produit, ce service : c’est là où vous allez accrocher votre auditoire : chiffres marquants, “douleur” du marché, story-telling sur votre propre histoire, comment l’idée vous est venue, bref tout se joue dans ces premières secondes !
  • Comment vous allez résoudre ce problème
  • Quel est concrètement le produit que vous allez proposer, quelles sont ses bénéfices

N°5

Racontez des histoires, des anecdotes, des légendes, des analogies

N°6

Parlez plus des bénéfices que de simples caractéristiques : en quoi mon produit/service va-t-il apporter quelque chose de plus ? Qu’est-ce qu’il va apporter concrètement. Avouez que c’est plus percutant qu’une simple description !

N°7

Votre pitch doit avoir un début, une introduction (= accroche) , mais aussi une conclusion (= appel à action)

N°8

Si vous avez un support type power-point derrière vous, faites en sorte qu’il soit très épuré, et essentiellement composé d’images, ou d’un chiffre qui appuiera vos propos. En effet, le cerveau, s’il a le choix entre écouter et lire, lira. Donc mettre du texte sur une slide vous confronte au risque que votre auditoire ne vous écoute plus. Le visuel va à l’inverse aider à ancrer notre propos et à le mémoriser

N°9

Adaptez votre discours à la personne à qui vous présentez votre projet. Questionnez vous sur ce qui va l’intéresser. Si vous vous adressez à un investisseur, mettez en avant combien d’argent ça va rapporter et qui derrière le projet. Bref, séduisez le ET rassurez le !

N°10

Testez également votre pitch sur quelqu’un qui n’est pas du tout du milieu. Cela vous permettra de voir si votre discours est clair : “KEEP IT SIMPLE AND STUPID”. Enfin, pas trop quand même 😉

 

Voilà, vous êtes prêts ? A vos marques, prêts, pitchez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *