équipe de travail hommes-femmes

J’ai un rêve : celui qu’il n’y ait plus besoin de dispositifs et d’aides pour entreprendre au féminin

Temps estimé de lecture : 1 min

 

Jusqu’ici, l’entrepreneuriat se conjuguait majoritairement au masculin, avec 70% d’hommes créateurs d’entreprises. Mais de plus en plus de femmes se sentent maintenant bien prêtes à entreprendre, autrement, et avec de belles convictions. Il existe de nombreux dispositifs et aides pour celles qui souhaiteraient entreprendre au féminin. Non pas parce que les femmes n’ont pas les compétences pour entreprendre, mais plutôt parce qu’elles ne s’en sentent pas toujours capables, pour diverses raisons, ce qui est complètement différent.

Cet article, recensant quelques aides pour les femmes entrepreneures, m’a été envoyé par un homme, Anthony BRAUD, signe que hommes et femmes ne sont pas en compétition, que les hommes veulent redonner le pouvoir dont certaines femmes ont été privées, et que les femmes n’ont pas envie de prendre plus de pouvoir que les hommes, mais juste d’être considérées et d’avoir les mêmes chances, les mêmes opportunités.

Nous avons juste envie de travailler ensemble, avec nos valeurs et nos forces très complémentaires, sans jugement ni parti-pris, sans lutte de pouvoir stérile. J’ai hâte qu’il n’y ait plus besoin de ce genre de dispositif, car ce sera un signe fort d’une régulation et d’une équité hommes-femmes. En tout cas, ce sont ces valeurs que je souhaite défendre. En attendant que ce souhait soit réalisé, je vous laisse découvrir ces aides et dispositifs :

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/femmes-entrepreneures-aides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *